RAID DE LA SOULEUVRE 2006 : c'est fini

Vous avez participé à l'édition 2006 et vous voulez nous envoyer vos commentaires, faites-le à l'adresse suivante: cyclotrott@free.fr, nous les publierons sur ce site internet.

Les résultats 2006 sont en ligne ainsi que quelques photos.


Edition 2006: petit CR des GO (par Cécile):

Bonjour à tous,

L'édition 2006 du Raid de la Souleuvre vient de s'achever.

Cette année, seules 18 équipes se sont inscrites mais toutes avec un état d'esprit de découverte et de rencontre conviviale.
Il y avait 4 équipes connues de nos fichiers, les autres venaient pour la 1ère fois et pour nombre d'entre elles, ce fut l'occasion de faire leur 1er ou 2è raid.

Certaines se sont inscrites après avoir vu Vis ma Vie, d'autres en parcourant le site de www.raidnature.com et en sélectionnant le raid où les activités sont le plus originales ou enfin des CE importants dont PSA (6 équipes au total).... Nous avions même un issyaventurier : Stéphane avec un collègue.

Toutes (sauf les blessés) sont allées au bout, à leur façon mais toujours avec le sourire et de façon positive. La pluie ne nous a ennuyé qu'1h1/2 samedi après midi. Sinon, nos joues ont bien rosi au soleil....

Pour ceux qui connaissent, le podium fut le suivant :
1er masculin : Stéphane (IA) et Laurent
2e masculin : les Mickeys
1er mixte : les frelons d'or

Un grand merci à tous les organisateurs de l'édition 2006 : à ceux qui ont oeuvré pour la préparation (tableau des résultats, matériel), à ceux qui sont venus (parfois de loin), à l'équipe AJHackett. Nous avons fait une fois encore une équipe gagnante.

L'édition 2006 était la dernière sous ce format là.
Concernant l'édition 2007, une réflexion va être menée pour se démarquer des autres raids.

Sportivement,
Cécile
__._,_.___


QUELQUES COMMENTAIRES pour 2006 (mail envoyé par des concurrents):


L'équipe ASCAP RAID ( 1&2)

"Inoubliable avec le saut à l'élastique (notre baptême à tous les 2, Laurent & Cathy cette année) ! On a tellement apprécié qu'on est prêt à recommencer...

Mais le raid de la Souleuvre c'est aussi un WE plein de sensations fortes, une organisation parfaite, une ambiance conviviale, un cadre idyllique :-) On ajoute à ça un peu de pluie, un peu de boue, une partie portage de vélo, quelques petites grimpettes sympathiques en vélo, ... et voilà un raid qu'on n'est pas prêt d'oublier !

On peut noter qu'il n'y avait pas beaucoup de féminines dans ce raid (Que 4... Bravo les filles ;-)) , alors à nous de faire de la pub, pour qu'elles soient encore plus nombreuses dans les prochains raids !

En ce qui concerne la nouvelle formule pour le raid de l'année prochaine, on avoue qu'on préfèrerait plus le meme type de raid mais avec plus d'épreuves intermédiaires (pourquoi pas dans la partie VTT faire des parcours qui nous fassent revenir obligatoirement sur le site pour enchainer les sauts, ensuite repartir faire une CO, revenir et faire l'accrobranche, repartir en VTT et faire le roundballer, repartir sur CO ou VTT). En tout cas, on vous fait confiance pour l'organisation : car les pros dans ce domaine, c'est vous !

ENCORE MERCI A TOUS, AMIS RAIDEURS & ORGANISATEURS !!!

Sportivement,
L'équipe ASCAP RAID ( 1&2)

QUELQUES COMMENTAIRES pour 2005 (petits mails envoyés par des concurrents):


Marie-Cécile & Olivier – Équipe n°37 "les Frelons d'or"

Marie-Cécile:
"...Dans l'euphorie de notre podium, nous sommes parti sans même vous remercier et sans vous dire au-revoir, heureusement qu'il y a le mail pour
nous rattraper.
Un tout grand merci pour ce raid, on c'est super bien amusé et puis cette année, on a pu participer à toutes les épreuves. Bravo pour votre
organisation, c'est un travail colossale et tout était parfait. Pas évident non plus de faire un classement avec toutes les épreuves, les + et
les - ont du chauffer dans la table de calcul excel, mais là aussi chapeau pour la vitesse à laquelle vous sortez le classement.
Quand à nous, nous reviendrons faire le trail d'Athis de l'Orne (en Suisse Normande) le 30 avril prochain et en profiterons pour faire à nouveau le
grand saut du Viaduc (nous avons échangé les ceintures porte gourde contre les sauts de l'équipe des Aventuriers).
Reposez-vous bien pour être en forme et nous organiser un superbe raid l'an prochain, nous serons de retour...."

Olivier:
Je tiens à me joindre à ma femme pour vous complimenter pour votre formidable organistion. Nous vous remercions pour ce super WE et réservons dès à présent notre place pour l'an prochain sous le même nom d'équipe. Vous remettrez nos amitiés à tous les membres de votre fabuleuse équipe, ne changez rien, tout est parfait.
Merci aussi à tous les participants pour l'esprit sportif et la bonne humeur règnant pendant ces deux jours.

Petit reportage sur mon blog : http://xmen.over-blog.com/

Christel & Bernard- Equipe n°36 "Raid Venture"

bonjour à toutes et à tous !!!

Eh oui encore de nouvelles zaventures, on n'en finit pas de faire travailler les muscles de nos corps fougueux ! Cette fois c'est en Normandie que ça se passe, lors du raid de la Souleuvre vaillament organisé par des potes et leur asso Issy Aventure. Au programme beaucoup d'épreuves éprouvantes surtout pour moi puisque d'abord, c'était mon 1er raid et puis parce que ça a été la série des premières fois en fait. Alors, commençons par le début, ne nous égarons pas. Départ le vendredi soir de Paris pour gagner Campeaux, 3 hs de route et nuit en gite sympathique. samedi: réveil 6 hs pétantes, ça démarre sec, petit dej copieux et convivial perdus au milieu de l'équipe d'organisateurs soucieux de nous en faire baver quand même un peu, dans la joie et la bonne humeur bien sûr.Allez zou, on se retrouve sur le site du Viaduc de la souleuvre pour vérification du matos (mon oeil) et briefing où l'on apprend par le menu à quelle sauce normande on va être manger. On apprend aussi que la télé est là pour suivre l'équipe Les poules ont des dents pour une émission du même nom qui passera le 8 novembre à 18h30 ou 19h (tous à vos magnétos, vu qu'on
n'a pas la télé). Le site du viaduc n'a pas été choisi au hasard puisque la 1ère épreuve consiste à effectuer soit uun saut à l'élastique pour le plus fada de l'équipe, soit une tyrolienne de 400 m lancé à 100 km/h pour le plus sain d'esprit. Inutile de vous préciser donc lequel de bernard ou moi a effectué le grand saut de 61 m. il faut vous dire que de bon matin, il y avait une brume qui enveloppait toute la vallée et le viaduc et que c'était aussi fabuleux qu'effrayant!!! rien que de marcher sur la passerelle j'avais le ventre à l'envers! j'ai fini par m'y faire, me disant que l'occasion faisait le larron (ce qui ne veut rien dire je vous l'accorde). Bref, bernard saute et moi qui lutte contre mon vertige pour filmer l'exploit, je n'ai plus de mémoire et ne peux donc garder la preuve de son exploit. (on s'est rattrappé en achetant DVD et photos à la boutique pour les sceptiques). Plus tard c'est à mon tour de faire l'expérience du vide à grande vitesse. Je me suis bien marrée, la sensation est assez sympa et euphorisante. Ensuite épreuve de tir à l'arc sur laquelle je ne m'étendrais pas au vu du résultat minable que l'on a fait. Il faut dire pour la défense de bernard que l'organisateur lui a fait tirer ses flèches avec le mauvais bras!! Après le vrai sport commence avec 1 course en vélo non balisée, ce qui veut dire que l'on se débrouille avec une carte pour se diriger tout seuls comme des grands. au milieu de cette étape, on se tape une mini course d'orientation à pieds, un mini parcours de trail où chaque pied posé par terre vaut une pénalité. On s'en sort pas trop mal sauf qu'on se perd un peu juste à la fin du parcours et qu'on perd du temps bêtement. Pause déjeuner rapide avant d'entammer 1 parcours aventure dans les arbres avec via ferrata, tyroliennes, ponts suspendus et autres trucs qui stressent un peu toute personne raisonnable qui n'aime pas crapahuter dans les hauteurs.
je surmonte tant bien que mal mon stress et finis le parcours (j'ai quand même ma fierté). Après on nous redonne une autre carte pour le 2 ème parcours VTT. On fait aussi un bout d'escalade avec rappel (une première là aussi pour moi, mais j'étais plus à l'aise) et une course d'orientation qui m'a un peu tuée. Bon il faut dire que sur le parcours VTT On s'est un peu perdu plusieurs fois, on a fait qlqs kms en plus, alors bon, hein ,bon. Du coup on devait s'achever avec une dernière course d'orientation en arrivant en bas du viaduc, nous n'avons pas pu faire cette épreuve car on est arrivés trop tard. du cop , on s'est quand meme pris 2h35 de pénalité, ça fait mal dans le score et pour le classement.mais je vous avoue en catimini que franchement j'étais contente de pas la faire. Et puis en vélo, sur la fin du parcours, m^me si j'étais crevée et à bout de mes forces, il y avait une superbe lumière et tout était très beau. Oui parce que les gentils organisateurs avaient tout prévu, même le soleil.c'est pas tout ça mais pour pouvoir aller se restaurer il faut remonter tout enhaut du viaduc par les marches (un avant gout de l'épreuve du lendemain), et là aussi ça tue pas mal. Bon on bouffe. Ahahahahahaha..... Ca calme. Et puis au lit. Bon en rentrant, nos voisins de chambre ayant utilisé toute l'eau chaude, c'est donc à moitié que je me suis décrassée en pestant pasque hein bon... Dimanche matin, réveil 7 h15 et petit dej copieux. ca tire un peu aux entournures mais on va vite se dérouiller. On commence par l'épreuve fatale du run and bike. pour les néophytes : un vélo pour deux, parcours de 15 km balisé et que ça roule et que ça coure comme on veut et comme on peut. Là on a plutot bien assuré avec bernard, il a couru presque tout le temps et moi j'ai essayé de le rattrappé pendant une heure!! il faut dire que le parcours en vélo était corriace, j'ai dû poussé un peu ma machine, et puis je me suis perdue une fois. On a fait le 3 ème temps dans cette épreuve. Après on a fait la descente et la montée infernale, toujours un vélo pour 2 et remontée des marches jusqu'en haut du viaduc. Argh, j'avais plus de jambes à l'arrivée. On s'est gardé le bon morceau pour la fin avec une épreuve typiquement normande qui consiste à sauter par dessus une série de 6/7 mottes de foin et de faire rouler une motte autour d'une balise. Vous comprendrez mieux en voyant les photos. Très drole, surtout quand on regarde les autres se
vautrer dans la motte (pour les plus petits surtout qui rampaient en mangeant la paille). Par contre en le faisant on souffle comme un boeuf et on est lessivé à la fin. Remise des prix après le pic nic. nous ne sommes pas montés sur le podium, car bon inutile de donner notre classement, l'important c'était d'y être, pas vrai???
Voilà, c'est fini pour ces nouvelles zaventures masos. En attendant les prochaines, ciao tutti!!!

Christel


Retour à la page d'accueil